Contactez nous: 01 85 48 04 81 Email: medinatgestion@alians.fr

Medinat Blog

COMMENT LUTTER CONTRE L’APNÉE DU SOMMEIL ?

COMMENT LUTTER CONTRE L’APNÉE DU SOMMEIL ?

Par 10-10-2017 Actualités Partager

 

L’apnée du sommeil est un trouble affectant la respiration durant le sommeil. En France, environ 5 % de la population, soit près de 3 millions de personnes, en sont atteintes. Traitement naturel, appareillage, rééducation linguale, les moyens de lutter contre l’apnée du sommeil sont multiples.

 

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est un trouble de la respiration qui survient généralement pendant le sommeil. Les personnes qui en souffrent peuvent avoir un arrêt de la respiration pendant près de 20 secondes durant leur sommeil. Ces interruptions peuvent se répéter plusieurs fois pendant la nuit. Les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil n’en ont pas toujours conscience et pourtant, il existe différents symptômes qui permettent de déterminer si oui ou non, un individu en est atteint. D’une manière générale, les personnes souffrant d’une apnée du sommeil présentent une fatigue anormale dès le réveil et une somnolence fréquente à différents moments de la journée. Des troubles du comportement peuvent aussi être observés comme l’irritabilité, la perte de mémoire, la difficulté de se concentrer, etc. Le ronflement est également quasi permanent chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil.

 

Éviter les ronflements

La meilleure manière d’éviter l’apnée du sommeil est d’éviter les ronflements durant la nuit. Pour cela, il est indispensable d’offrir les meilleures conditions au système respiratoire. Si vous êtes en surpoids, il est conseillé de perdre un peu de poids, cela permet de soulager les contraintes que la gorge peut subir durant le sommeil. Il n’est pas forcément besoin de suivre un régime strict, une alimentation saine et équilibrée suffit généralement. En complément, il est conseillé de pratiquer une activité physique pendant une trentaine de minutes, par jour. Il est aussi conseillé de dormir soit sur le ventre, soit sur le côté pour éviter que la langue ou le palais mou viennent s’appuyer sur la gorge et bloquer ainsi les voies respiratoires.

L’alcool a tendance à relâcher les muscles postérieurs de la gorge qui interfèrent ainsi dans la respiration, causant le ronflement. Pour éviter de ronfler durant la nuit, l’alcool est à proscrire. La caféine et les repas lourds sont aussi à éviter au moment du diner. Si vous avez eu un repas chargé, il serait judicieux d’attendre entre une et deux heures après le diner avant d’aller au lit.

 

Porter des appareillages

Il existe différents appareils destinés à maintenir les voies respiratoires durant la nuit. La plupart se placent au niveau de la mâchoire. L’orthèse est efficace, mais beaucoup moins efficace que l’appareil, avec une pression positive continue ou PPC. Le PPC est un masque nasal relié à une machine qui administre un flux d’oxygène de manière permanente. L’objectif de l’appareil est de préserver l’ouverture du pharynx.

 

Rééduquer la langue

 

Parfois, une mauvaise position de la langue au repos peut gêner le passage de l’air et provoquer les apnées du sommeil. L’objectif de cette rééducation linguale est de tonifier les muscles de la langue et permettre à l’individu de respirer à nouveau par le nez. 

L'assurance Medinat c'est l'assurance des praticiens des médecines non conventionnelles

N'hésitez pas à demander à nos conseillers Médinat toutes les informations sur Medinat professionnel, Medinat prévoyance et retraite, ou si vous êtes une association, un centre de formation Medinat écoles et associations